Harry Baur as le Père Dominique

Publié le par DBasC

Un carnet de bal

- Cinéma : Julien Duvivier - 1937.

Harry Baur as le Père Dominique

Alain Regnault, ancien séducteur qui fut cavalier de Christine de Guérande (Marie Bell) lors du bal de ses 16 ans, est devenu, par désespoir amoureux, prêtre sous le nom de Père Dominique et responsable d’une chorale d’enfants.

Henri-Marie (Harry) Baur, né en 1880 et décédé en 1943 des suites de ses conditions de détention par la Gestapo qui le présumait à tort juif, interprète brillamment, avec à la fois ambiguïté et force, un homme désabusé et pourtant ferme dont la vocation pourrait sembler fragile dans le sketch du film qui lui est consacré.

Celui qui fut l’un des plus grands acteurs Français d’avant-guerre avait débuté au théâtre et durant le muet avant de connaître la célébrité après 50 ans avec Duvivier (David Golder, Poil de carotte, La tête d’un homme, Golgotha), en mémorable Jean Valjean dans Les misérables (Raymond Bernard), en juge Porphyre dans Crime et châtiment (Pierre Chenal), dans Volpone (Maurice Tourneur) ou L’assassinat du Père Noël (Christian-Jaque).

Harry Baur as le Père Dominique

Publié dans B

Commenter cet article