Hélène Perdrière as la tante

Publié le par DBasC

Le fantôme de la liberté

- Cinéma : Luis Buñuel - 1974.

Hélène Perdrière as la tante

Une femme assez âgée, tante du jeune François de Richemont (Pierre-François Pistorio), débarque un soir de pluie dans une auberge bondée où elle doit partager une chambre avec lui qui lui voue un véritable culte physique et lui demande de se montrer nue devant lui.

Hélène Perdrière, née en 1910 et décédée en 1992, joue de toute sa puissance dramatique pour s’opposer aux intentions de son neveu avant de céder et de se dénuder sous un drap, laissant apparaître à son retrait un corps jeune (celui de Lisbeth Hummel, doublure non créditée).

Elle a consacré sa vie au théâtre, notamment à la Comédie Française, et n’est apparue qu’une trentaine de fois en 50 ans de carrière devant les caméras : Jeux de femmes (Maurice Cloche), Nuits d’alerte (Léon Mathot), Le mystère de la chambre jaune et Le parfum de la dame en noir (tous 2 d'Henri Aisner), Topaze (Marcel Pagnol) ou Si tous les gars du monde... (Christian-Jaque).

Hélène Perdrière as la tante

Publié dans P

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article