L. Gish as la femme au berceau

Publié le par DBasC

Intolérance (Intolerance : love’s struggle throughout the ages)

- Cinéma : David Wark Griffith - 1916.

L. Gish as la femme au berceau

Une femme, qui représente en l’occurrence la mère de l’humanité, berce un bébé entre chacune des multiples séquences des quatre époques étudiées (Babylone en -539, la passion du Christ, la Saint-Barthélemy en 1592 et une grève au début du siècle).

Lillian Gish, née en 1893 et décédée en 1993 dans sa centième année, apporte ici une caution d’artiste réputée à ce rôle infiniment présent mais quasiment immobile.

Artiste phare chez Griffith avec Naissance d’une nation (The birth of the nation) ou Le lys brisé (Broken blossoms), elle a joué dans Le vent (The wind, Victor Sjöström) et survécu au parlant dans La nuit du chasseur (The night of the hunter, Charles Laughton) ou Un mariage (A wedding, Robert Altman).

L. Gish as la femme au berceau

Publié dans G

Commenter cet article